Alain ZENATTI

16 rue St Antoine

75004 PARIS

Tél. 06 49 35 80 89

Phobies

Hypnothérapie pour les phobies

Les phobies fonctionnent à un niveau inconscient. Cela signifie que peu importe à quel point nous nous disons que XYZ ne met pas la vie en danger, nos esprits et nos corps réagissent toujours avec peur. Le but de l’hypnothérapie est de communiquer avec l’inconscient et de changer la façon dont vous vous sentez et vous comportez face à votre phobie.

Le processus lui-même consiste à vous mettre dans un état hypnotique très détendu et ensuite passer à l’utilisation de différentes techniques pour vous aider à modifier votre réponse. Souvent, cela vous obligera à affronter progressivement et doucement votre phobie tout en étant dans un état calme.

Le nombre de séances que cela prendra variera d’une personne à l’autre et dépendra de la gravité de la phobie. Certaines personnes se sentent plus capables de faire face après une seule séance, tandis que d’autres ont besoin d’un renforcement continu.


Les phobies

La peur est une réponse naturelle et saine que nous avons tous face au danger. C’est un instinct de survie conçu pour nous aider à éviter et à échapper aux situations menaçantes. Les phobies, cependant, sont différentes. Pour commencer, les phobies sont plus intenses que les peurs – elles peuvent entraîner de graves crises d’anxiété et de panique chez certaines personnes.

Les phobies se développent lorsque quelqu’un a une peur exagérée ou irréaliste entourant une certaine situation ou un objet. Si cette situation ou cet objet est courant dans la vie de tous les jours, la phobie peut restreindre la vie d’une personne, l’empêcher de faire ce qu’elle veut faire et causer beaucoup de détresse.

De nombreuses phobies existent dans notre inconscient et sont des réponses apprises. Cela les rend particulièrement vulnérables à ‘hypnothérapie. L’hypnothérapie peut vous aider à désapprendre la réaction de peur, à développer votre exposition à la phobie et, avec le temps, à atténuer l’anxiété associée.

Ici, nous allons examiner les phobies plus en détail et le fonctionnement de l’hypnothérapie pour les phobies

Comprendre les phobies

Une phobie est un type de trouble anxieux. Souvent, vous ressentirez les symptômes lorsque vous entrerez en contact avec la phobie, mais pour certaines personnes, les symptômes peuvent apparaître simplement en y pensant. Lorsque vous rencontrez la source de votre phobie, vous êtes susceptible de vous sentir incroyablement effrayé, nerveux et anxieux. Vous pouvez également ressentir des symptômes physiques de peur et d’anxiété, tels que :

  • étourdissements/étourdissements
  • transpiration
  • rythme cardiaque rapide et/ou palpitations
  • la nausée
  • tremblement
  • un estomac dérangé

Si la source de votre phobie est quelque chose avec lequel vous n’entrez pas souvent en contact, cette phobie peut ne pas interférer avec votre vie quotidienne. S’il s’agit de quelque chose avec lequel vous êtes susceptible d’entrer en contact au quotidien, votre phobie peut avoir un impact plus important sur votre vie.

Les phobies se divisent généralement en deux catégories : les phobies spécifiques ou les phobies complexes

Éliminer des phobies et des peurs incontrôlables

Peur des araignées

Une personne atteinte d’arachnophobie , la peur des araignées éprouve de la panique et une peur intense à la simple pensée d’une araignée

peur de l avion novahypnose

Peur de prendre l’avion

La peur de l’avion est également connue sous le nom de phobie de l’avion (aérophobie, aviophobie). Il s’agit d’une peur assez courante et irrationnelle caractérisée par une peur intense ressentie pendant une partie de votre vol.


Phobies spécifiques

Aussi connu sous le nom de « phobies simples », ce type a tendance à se concentrer sur un objet, un animal, une situation ou une activité spécifique. Ceux-ci ont tendance à se développer dans notre jeunesse et peuvent devenir moins graves à mesure que nous vieillissons.

Voici des exemples de phobies spécifiques :

  • phobies animales (ex. araignées, serpents ou chiens)
  • phobies environnementales (ex. hauteurs, germes, eau libre)
  • phobies situationnelles (par exemple, peur de prendre l’avion ou visiter le dentiste)
  • phobies corporelles (par exemple, avoir des injections, du vomi ou du sang)
  • phobies sexuelles (par exemple, peur de contracter une infection sexuellement transmissible ou anxiété de performance)
  • autre (par exemple, certains objets ou aliments)



Phobies complexes

Ces phobies entourent souvent des activités plus quotidiennes et peuvent avoir plus d’impact sur la vie d’une personne que des phobies spécifiques. Ils ont tendance à se développer à l’âge adulte et découlent d’une anxiété profondément enracinée à propos d’une situation ou d’une circonstance particulière.

Deux des phobies complexes les plus courantes sont :

  • Agoraphobie – C’est quand quelqu’un se sent anxieux d’être dans un certain endroit ou dans une situation où il lui est difficile de s’échapper s’il a une attaque de panique. Cela peut les amener à éviter les environnements occupés ou surpeuplés, à voyager dans les transports en commun ou même à être seuls.

  • Phobie sociale – Également connue sous le nom de trouble d’anxiété sociale, cette phobie est centrée sur les situations et les interactions sociales. Une personne atteinte de phobie sociale peut éviter de parler devant d’autres personnes de peur d’être humiliée. Dans certains cas, cela peut empêcher les gens de socialiser et d’effectuer des tâches quotidiennes.


Qu’est-ce qui cause une phobie ?

Comme pour de nombreux problèmes mentaux, les phobies ont rarement une cause unique. Il peut y avoir un certain nombre de facteurs impliqués. La phobie peut provenir d’un traumatisme ou d’un événement particulier (par exemple, si vous avez vécu un vol particulièrement cahoteux lorsque vous étiez plus jeune, vous pouvez développer une peur de voler en conséquence). Il peut s’agir d’une réponse apprise que vous avez apprise de quelqu’un d’autre (par exemple, si votre mère a crié quand elle a vu une araignée, vous avez peut-être inconsciemment appris que c’est la réponse appropriée).

Certaines recherches indiquent également que la génétique est un facteur. Il se peut donc que vous soyez simplement né avec une tendance à l’anxiété. Les problèmes de santé mentale existants tels que la dépression, l’anxiété et le stress à long terme peuvent également contribuer au développement d’une phobie.

Quelle que soit la cause, il est important de savoir que les phobies peuvent être traitées et que de l’aide est disponible. Si vous avez l’impression que votre phobie vous retient ou qu’elle interfère avec votre vie de manière significative, envisagez de demander de l’aide. Pour beaucoup de gens, l’hypnothérapie est un outil utile.

Alain Zenatti

Hypnothérapeute Paris